" D'un Corps à l'Autre"

Vidéo et Scénographie

Paul Vivien

Intention de Scénographie

« D’un Corps à l’Autre » est l’opportunité d’utiliser les outils technologiques pour réfléchir sur les rapports humains, entre nous et avec notre environnement.
Nous communiquons de plus en plus avec le numérique, via nos smartphones ou les réseaux sociaux, et nous nous en approprions petit à petit les codes, jusque là abstraits pour nous. Certains communiquent même davantage, et mieux, de manière virtuelle que réelle.

Ces technologies sont comme des extensions du corps, des super-pouvoirs artificiels. Nous n’en contrôlons pas encore toutes les possibilités ni tout le sens, comme cela peut être le cas pour une personne autiste avec sa perception.

La vidéoprojection et le mapping permettent d’expérimenter ces frontières entre le réel et l’imaginaire, de créer et observer des ponts. Le mélange objet physique et image projetée suscite des interrogations sur ce que l’on voit et entend vraiment, entre illusion et technique. Les supports de projection sont d’ailleurs disparates plutôt que concentrés en un seul point. Ils symbolisent le morcellement que peut ressentir une personne autiste, tout en ressentant chaque éléments avec intensité, parfois trop.

Ces supports aux formes et projections organiques semblent être beaucoup de choses, des miroirs, des visages, des hauts-parleurs…
Tout pour brouiller nos préjugés sur ce qu’ils sont réellement, mais pour accentuer ce qu’ils nous provoque émotionnellement.