"OndaPrima" est un Spectacle de Théâtre Musical et Plastique TouT Public dès 1 an !

Interprété par une comédienne chanteuse,

il invite nos plus jeunes spectateurs à "entrer en vibration"

comme on explore un nouveau continent

à la fois étranger et pourtant si familier.

 

À l'origine de nos vie, tout est à construire, à "composer"…

d'abord avec nos propres cellules puis avec le monde qui nous entoure :

fluides, matières, ondes… objets, couleurs, sons…

Comme avec un grand jeu de construction où

les pièces sont données dans le désordre,

nous dessinons notre propre chemin et

donnons à entendre notre propre voix.

 

À l'origine de la langue… les mots…

à l'origine des mots… le monde sonore…

les premiers sons entendus par le fœtus dans le ventre de sa mère…

avant le sens… la musicalité des mots…

"OndaPrima" est un bain d'ondes sonores et musicales

d'où émergent les prémices de la langue.

 

"OndaPrima" explore une composition sensorielle et ludique

qui éveille les "papilles auditives, visuelles et tactiles"

et donne le goût d'une langue inventive et colorée, poétique et sensuelle,

à la fois signifiant et imaginant le monde de nos enfants à grandir.

"OndaPrima" est une invitation à rêver "ses demains"…

 

"OndaPrima raconte la naissance et l'éveil au monde des sens… le toucher, les matières, les sons, les couleurs… et la musique !

À l'origine de nos vies, tout est à construire… OndaPrima est un grand jeu de construction et de composition d'éléments donnés dans le désordre ; objets usuels ou insolites qui vont donner vie à une installation plastique créée par le plasticien Kichinevsky.

OndaPrima est un bain d'ondes sonores et musicales qui raconte les prémices du langage… à l'origine de la langue : les mots… à l'origine des mots : le monde sonore que perçoit déjà le fœtus dans le ventre de sa mère.

Alors quelque soit son âge, le spectateur est entraîné dans une grande exploration sensorielle qui ouvre son imaginaire.

Ce spectacle est interprêté par une comédienne chanteuse Marie Verge et un musicien Jean Pierre Salin qui joue sur un sampler une musique originale créée par le compositeur Jean Serge Beltrando.

L'orientation de notre compagnie est d'inscrire son travail de création dans un questionnement de thèmes sociaux dont tout particulièrement la question de "l'insécurité linguistique" (A.Bentolila), aussi Catherine Ghobert, metteuse en scène, a-t-elle monté ce spectacle comme une partition de sons qui chantent et comme une palette de couleurs qui dansent… à fin de rendre un univers sonore et plastique qui éveille les "papilles auditives" et qui donne le goût d'une langue riche et colorée, poétique et sensuelle…"

Marie-Claire Moreau-Vignaud